Réseau Français des FabLabs 💡 Adhérer ou faire un don

Accueil > Actualités > Faire nos voeux 2021

Faire nos voeux 2021

samedi 2 janvier 2021, par Simon Laurent

Bonne année... Quand même...

Chers Makers, chers adhérents.tes, chers ami.e.s,

L’année 2020 aura été exceptionnelle à de nombreux égards. La crise sanitaire sans précédent qui nous frappe aura mis nos capacités de résilience et d’action collective à rude épreuve et les mettra encore pour cette nouvelle année qui commence.

2020, un tournant pour les citoyens fabricants.

Mais dans ce paysage sombre les Makers et les Fablabs ont été un vecteur d’espoir, car la mobilisation des acteurs de la fabrication distribuée lors du premier confinement fut sans précèdent. C’est plus de 2 millions d’objets de protection qui ont été produits et distribués gratuitement par l’écosystème Maker. Ce sont aussi des collaborations inédites qui se sont tissées tant localement que sur le plan national et international, renforçant de façon spectaculaire les dynamiques de réseau qui sont notre ADN.

Pour la première fois l’ensemble de la communauté Maker a regardé dans la même direction, a défendu un projet collectif, a transcendé ses différences au profit du bien commun. La constitution en un temps record de la plus grande usine distribuée et coordonnée jamais vue, reste un fait historique qui fait date dans le récit industriel de notre pays.

Dans ce contexte le RFFLabs a pleinement joué son rôle de coordinateur et de facilitateur. Pour preuve la mise en place de 16 référents régionaux en France et en outre-mer, les collaborations avec les entreprises, les associations, les groupes de citoyens engagés, les collectivités territoriales et les services de santé. Seule note négative, la difficile et lente prise de conscience des services de l’État qui ont peiné à saisir l’importance et l’utilité publique de cette mobilisation sans précédent, et qui n’ont su l’accompagner de manière efficace dans sa mise en œuvre qu’après coup.

Il convient de féliciter ici les bénévoles de l’association qui dans la France entière se sont mobilisés pour trouver des solutions, créer du lien, conseiller et soutenir les différentes initiatives solidaires. Bravo à vous toutes et tous !

Cette séquence pourtant terrible démontre à quel point les lieux du FAIRE sont avant tout de solides bastions d’humanité et de fraternité dans ce monde incertain. Mais ils constituent également un formidable réseau d’intelligence collective au service des « Communs » et du bien commun.

Enfin cette année 2020 aura permis de donner à voir au grand public le mouvement Maker dans toute sa diversité. N’en doutons pas, c’est un tournant dans l’histoire de notre mouvement et nous devons continuer à travailler ensemble pour apprendre, faire et partager.

2021, des projets et des défis

Les nombreuses incertitudes de l’année à venir n’entament pas pour autant le dynamisme de notre réseau. Nous restons mobilisés et motivés pour faire vivre de nombreux projets et relever les nombreux défis qui nous attendent.

Dans la liste des bonnes nouvelles, je suis heureux de vous annoncer l’embauche toute prochaine du premier salarié de l’association. Grâce à un appel à projet de la Fondation de France ce poste est financé pour 3 ans. Gageons que nous trouverons rapidement les moyens d’étoffer notre équipe qui ne manquera pas de travail.

Grâce à l’engagement énergique de notre vice-président en charge de la communication, l’association aura très bientôt un nouveau site internet, construit en adéquation avec nos ambitions de réseau national et permettant une meilleure visibilité et lisibilité de nos actions.
Nous préparons également en partenariat avec la MAIF et le Youtubeur du Faire, Mr Bidouille, une vidéo de présentation du RFFLabs.

D’une manière générale la période particulière que nous vivons et la feuille de route de l’association nous conduiront à intensifier les projets sur les thèmes de l’open-santé, de la formation, de la redynamisation sociale et économique des territoires et de l’écologie.

Au titre des défis, il nous faudra pérenniser le réseau de référents régionaux. Il nous faudra continuer à développer des outils de collaboration transverses et cultiver la porosité entre acteurs et projets. Il nous faudra également continuer à développer des liens de confiance avec les autres acteurs des réseaux de Tiers-Lieux tout en continuant à défendre les intérêts spécifiques des espaces du Faire.

Enfin il nous faudra questionner collectivement et en profondeur la structuration opérationnelle et la gouvernance du Réseau Français des Fablabs, suivant ainsi l’évolution qu’a connu le milieu des Fablabs ces 5 dernières années.

Pour conclure je voudrais ici remercier chaleureusement les membres du conseil d’administration de l’association pour leur travail titanesque, les membres du conseil scientifique pour leurs indispensables contributions et les référents régionaux pour leur considérable et indispensable investissement.

Chers Makers, chers adhérents.tes, chers ami.e.s, permettez-moi de vous présenter mes meilleurs vœux pour cette année 2021. Je vous souhaite la force, le courage et la résilience nécessaire pour affronter les épreuves à venir. Je vous souhaite également l’énergie de continuer à défendre les valeurs de solidarité et d’humanisme qui sont l’ADN de notre mouvement.

Bien à vous,

Simon Laurent,
Président de l’association Réseau Français des Fablabs