Réseau Français des FabLabs 💡 Adhérer ou faire un don

Accueil > Actualités > Makers, comptez sur vous !

Makers, comptez sur vous !

mercredi 1er avril 2020, par Hugobiwan

Les makers se mobilisent formidablement, mais la plupart du temps à leurs frais, dans la crise actuelle.

Nous préconisons aux fablabs et à tous ceux qui se mobilisent partout en France de penser à l’après, et notamment de prendre note de leurs actions... et de leur coût.

Boulier - source wikipedia.

Depuis le début de la crise, une légion de makers s’est mobilisée pour produire des solutions de protection et autres dispositifs de résistance face à l’urgence.

Parmi les nombreuses questions qui nous sont parvenues, nous n’avons que rarement eu à répondre à des demandes sur la rémunération, le financement, les "aides de l’état", et ainsi de suite. Les makers, non contents d’être les premiers à répondre présents à l’appel pour participer à l’effort collectif, payent leurs impôts comme tout le monde, mais ne se dépêchent pas de savoir s’ils vont être rémunérés et combien. Ils agissent, organisent des cagnottes, et font avancer les choses. C’est sans doute en cela qu’ils "manquent de professionnalisme".

Ceci dit, il est important dans la perspective de la sortie de crise, pour nous permettre de présenter un compte-rendu documenté des actions de la communauté, et pour permettre à chacun de valoriser son travail, que nous disposions de données sur ce qui a été fait, en direction de qui et dans quelle temporalité.

Nous invitons donc tous les makers actifs sur le territoire à soigneusement documenter leurs actions : consigner soigneusement

  • 1. quelles demandes ils ont reçues, quand et de qui,
  • 2. quelles matières premières ils ont acquises, auprès de quel fournisseur et dans quelles conditions (de coût notamment),
  • 3. combien de dispositifs ils ont fabriqué, en combien de temps et avec le secours de combien de personnes et

*-4. au bénéfice de quels acteurs ou de quelle structure, et éventuellement par quels biais les ont-ils fait parvenir au destinataire

Nous ne demandons pas la transmission de ces données, que chacun les garde soigneusement, il sera temps par la suite de réfléchir ensemble à la manière de les consolider et de les présenter à qui de droit. L’important est de tout consigner et d’adopter un formalisme aussi standard que possible pour faciliter par la suite la présentation, c’est pour cela que nous proposons donc comme guide, dans l’ordre, les 4 points précédents.

D’ici là, prenez bien soin de vous, et comptez sur nous (aussi) pour faire le maximum, conscients que nous sommes que vous le faites aussi.

Matei G.