Réseau Français des FabLabs 💡 Adhérer ou faire un don

Accueil > Actualités > Visières et normes : fabricommuns fait le point

Visières et normes : fabricommuns fait le point

mardi 12 mai 2020, par Hugobiwan

visieres-fabricommuns

Il y en France aujourd’hui plus d’un demi-million de visières anti-projection contre le coronavirus, fabriquées de manière distribuée via l’impression 3D et la découpe de fichiers open-source circulant sur internet. Une dynamique solidaire formidable qui s’est mise en place pour protéger soignants, services, commerces essentiels et société civile, quand il n’y avait aucune solution au terrain.

Depuis début mai, la législation évolue avec l’arrivée tardive mais nécessaire de la production industrielle, notamment pour couvrir les salariés en déconfinement. Mais la classification de certains équipements par lesdits industriels pour les Autorisations de Mise sur le Marché (dans les mêmes processus réglementaires qu’avant la crise du coronavirus) impose pour certains objets des normes nouvelles, voire peut poser problème aux circuits de fabrication distribués qui ont surgi pendant la crise.


Comment faire pour ceux qui souhaitent ou doivent continuer à aider solidairement des personnes à l’aide d’objets de ce type (on parle de protection des yeux et du visage), au 12 mai 2020 ?

Catherine Villeret de Fabricommuns, plateforme soutenue par le RFFlabs, vous propose un état de l’art suite à de nombreux échanges entre collectifs de makers et le réseau français des fablabs.

Il est proposé en CC BY SA et a été co-élaboré par le groupe Discord Covid maker, Zenos de l’ElectroLab et les copains de FabriCommuns.

Nous en recommandons la lecture à tout fabricant : indépendant membre d’un collectif, fablab, bibliothèque, entreprise.

Merci à Fabricommuns pour cette nouvelle précieuse contribution !


Voir en ligne : Visières et normes : fabricommuns fait le point