Abonnez-vous !

Fablabs, réussisez votre campagne de financement participatif

I ) Préambule

Il n’existe pas de modèle économique clairement réplicable pour les fablabs. Principalement en France ou la diversité des structures juridiques varie énormément de :

  • l’association sans but lucratif
  • à celle qui embauche des salariés,
  • ou encore la SARL
  • en passant par la SCOP…

La France est variée en comparaison d’autres pays comme l’Islande, avec ses 8 fablabs ayant exactement le même modèle de fonctionnement.

✅ Chaque fablab s’inclut dans l’écosystème qui l’entoure ✅

C’est-à-dire que :

  • le tissu associatif,
  • le réseau d’entreprises,
  • la sensibilité politique,
  • votre connaissance du territoire
  • Les différents profils de votre communauté
    … seront des facteurs créant un moule UNIQUE autour de votre tiers-lieu afin de s’inclure en son sein.

 

II ) 💰 La campagne de financement participatif :

Pour les fablabs c’est une bonne idée au lancement si vous avez déjà une une communauté qui vous entoure et qu’avec vous nombreux sont ceux qui souhaitent soutenir votre initiative mais ne savent pas comment procéder.

Voici un exemple : le fablab de Moulins « Atallier » a lancé en Mai/Juin 2017 une campagne qui a récolté plus de 6 600€ : Atallier – Fablab Moulins 

Une campagne de financement participatif c’est intense, épuisant et surtout ça se prépare plusieurs semaines à l’avance. cf : Romain Angiolini, Président de l’Atallier.

Dans les mots de Romain 4 points sont important à valider avant de se lancer :

  • Quelle histoire je raconte ?
    • Au delà d’un produit ou service, valorisez l’histoire d’Hommes et de Femmes qui co-construisent quelque-chose avec du sens…
  • Définir mon cercle primaire, secondaire et tertiaire ?
    • Famille et Amis // Amis des Amis // Personnes que vous ne connaissez pas mais seront intéressées
  • Comment je communique ?
    • Presse, Télé, Bouche à Oreille, réseaux sociaux, événements, mailing list, …
  • Ne pas se lancer seul !
    • Préparez-vous en équipe, définissez un rétroplanning de com, répartissez le travail de communication et sensibilisation.

⚠️ Attention : Ne négligez pas non plus les contreparties. Ça ne paraît pas comme ça mais c’est très accaparant en termes de temps et ça peut très vite coûter très cher.

🏭 Solliciter le secteur privé : Le sponsoring / Mécénat sont aussi des solutions, certains seront même réductible d’impôts. Attention quand même, en échange d’argent certaines entreprises font du greenwashing pas très éthique… chacun à une morale et des objectifs différents, donc à méditer.

III) Les plateformes :

Cette liste n’est pas exhaustive, n’hésitez pas à nous écrire pour nous informer d’une plateforme de crowdfunding. 

Ulule : Certainement le plus connu en France. Ce site permet de financer tout type de projets à vocation créative, innovante, solidaire ou à portée citoyenne.

KissKissBankBank : Cette plateforme est dédiée à l’innovation internationale, l’entrepreneuriat et à la créativité.

Kickstarter : Kickstarter est une plateforme américaine. Il soutient les projets spécialisés dans une multitude de secteurs tels que l’artisanat, le journalisme, la photographie ou encore la musique.

Cowfunding : Site de financement participatif généraliste (art, cause animalière, handicap, patrimoine,…) fonctionnant par la mécanique du don contre don.

Tudigo : C’est un site de finance participative locale. Les utilisateurs de Bulb in town sont en recherche de projets à financer aux alentours de chez eux tels que l’artisanat, les commerces, musées, …

mafinancelocale.fr est une plateforme dédiée au développement  économique local. Elle est gérée directement par les entrepreneurs et les acteurs économiques avec des comités d’évaluation organisés par bassin d’emploi. Par cette nouvelle finance, locale et solidaire, nous accompagnons ceux qui osent entreprendre pour reconstruire une activité locale et nous contribuons à valoriser les projets auprès de la finance traditionnelle.

Commeon : Voici une plateforme de mécénat participatif, les internautes peuvent soutenir des projets art et culture par le biais du don.

Zeste est la plateforme de référence de la transition écologique et citoyenne, en matière de dons avec ou sans contreparties. Créée et administrée par la Nef, pionnier de la finance éthique en France, Zeste accompagne les campagnes de dons en s’appuyant sur son expérience de 30 ans auprès des initiatives citoyennes de transformation sociale.

Humaid est la première plateforme de financement participatif dédiée aux personnes en situation de handicap. Elle permet de faire appel à la solidarité du public et des entreprises pour financer des besoins essentiels (fauteuil, matériel adapté, appareillage, soins, aménagement de domicile, aménagement de véhicule, …) non pris en charge par les dispositifs de remboursement.

Pour ce faire, Humaid réinvente l’expérience du don en permettant à chacun de changer directement le cours d’une vie.

My Major Company : La plateforme mise sur des secteurs très éclectiques : entrepreneuriat, high tech, musiques, événements, … Le lancement de la plateforme en 2008 a permis la récolte de plus de 17 millions d’euros.

Davincicrowd : Davincicrowd permet le financement de projets relatifs à la Recherche, l’Enseignement Supérieur et à la Santé.

avec une portée plus régionale : 

J’adopte un projet, (pour nos amis de Nouvelle Aquitaine particulièrement) c’est le résultat d’un travail collaboratif entre des acteurs locaux experts de l’accompagnement et du financement de projets en Poitou-Charentes. Notre réseau de partenaires accompagne et finance les projets d’entrepreneurs en région avant de leur proposer de mener une campagne de crowdfunding pour compléter leurs besoins de financement, une manière de donner du sens aux dons citoyens en faveur du développement économique local. Les projets soutenus sur la plateforme ont une plus-value sociale, environnementale ou culturelle et doivent justifier d’une implantation régionale avec, au minimum, 50% des emplois sur le territoire.

OZÉ (pour nos amis de la manche particulièrement) est une plateforme territoriale sous forme de dons avec ou sans contrepartie et de pré-achat. Avec OZÉ, chacun devient tour à tour acteur du développement local en impulsant un projet et/ou en contribuant au financement de celui-ci, sur des thématiques variées. OZÉ, c’est le développement de l’économie de proximité qui est visé et la participation de tous à la vie locale !

Kocoriko (pour nos amis de la région Auvergne-Rhône-Alpes particulièrement) Kocoriko a pour ambition de fédérer une communauté sur toutes les initiatives portées par des femmes et des hommes de passion qui apportent de la valeur ajoutée à la région Auvergne-Rhône-Alpes : en créant des emplois, du lien social, de la solidarité, et en favorisant le développement durable. La plateforme permet à un porteur de projet de collecter des dons ou de pré-vendre des produits ou services.

Kengo.bzh (pour nos amis de Bretagne particulièrement) est une des rares plateformes qui joue la carte de l’hyper-local. Leur mission : « Financer les projets des Bretons et de la Bretagne par le don et la solidarité » en lien avec les acteurs du terrain et sur 5 départements. Ce sont les internautes qui financeront les projets. Ils souhaitent contribuer au développement de l’économie locale.

Autres apports au départ

En dehors de la campagne de financement participatif, les solutions de financement au lancement sont vastes. D’autant plus si vous partez sur un modèle associatif loi 1901.

📨 La fameuse Subvention : ça vaut le coup de faire quatre demandes qui seront complémentaires car vous semblez être en phase de « Promesse d’embauche ». Explication :

  • Demande 1 ➡️ La Ville – Soutiendra toute association qui créera une dynamique locale
  • Demande 2 ➡️ L’Agglo –Porte la compétence du développement économique et soutiendra toute initiative pouvant favoriser son développement économique sur son bassin.
  • Demande 3 ➡️ Département – possède la Compétence des collèges et soutiendra toute initiative qui favorisera l’éducation des collégiens dans le département (Créer des makerspace dans les vieux CDI ça devient tendance pour les institutions. Cf : le Makerspace à Saint-Eloy-LesMines dans le 63 – Machinerie d’Alex)
  • Demande 4 ➡️ Région – Formation professionnelle, insertion et ré-insertion. C’est ICI que la promesse d’embauche est intéressante. Vous pourrez (dans le meilleur des cas en fonction des critères de votre fab-manager) vous faire financer une formation
    💡Petit conseil : Sollicite des subventions de lancement (pas de fonctionnement)

Un article rédigé par Alexandre Rousselet du Fablab de Moulins « Atallier » en Auvergne.

L’Atallier Fablab reste à votre disposition pour vous aider dans votre propre campagne de financement participatif.

Good luck to you 🌱