Abonnez-vous !

Réunion FabLabNet à Ljubljana – Slovénie

Le RFFlabs a été invité pour témoigner de son expérience de construction de son réseau national lors de la 4e rencontre FabLabNet. À cette occasion, Alexandre Rousselet (de l’Atallier, Fablab à Moulins) fut notre porte-parole durant ces 2 jours de conférences en Slovénie.

La réunion a rassemblé des membres du réseau Europe Centrale FabLabNet, des représentants de Slovénie, France, Serbie et Portugal, ainsi qu’un représentant du réseau européen des Fab Labs en construction.

Le but était d’identifier des objectifs communs, les activités et les moyens de la coopération internationale et la mise en place d’un réseau de FabLabs en Europe Centrale.

FablabNet, réseau de Fablabs en Europe Centrale

Cette organisation intègre 9 Fab Labs partenaires issus de 9 pays d’Europe Centrale :

Ce projet, financé par l’Union Européenne sur une période de 3 ans (2017 à 2019), vise à favoriser les réseaux internationaux et les liens à la fois avec les écoles et les entreprises locales.

FablabNet a pour but de lancer des activités pilotes, aux niveaux national et transnational, aidant le projet à s’enraciner et à diffuser des connaissances et des bonnes pratiques dans un horizon européen, un cadre qui relie le monde des fablabs aux domaines privé et public pleinement développé et avancé. Les partenaires du projets se sont engagés à partager leurs expériences et développer des activités destinées à renforcer leurs connaissances et leurs capacités, conformément aux tendances définies par le mouvement makers européen qui met l’accent sur les nouvelles entreprises et nouvelles formes de travail marquant une nette différence dans le monde culturel et entrepreneurial actuel.

Lire à ce sujet le rapport “Futures of work, perspectives from the Maker movement” (Futurs du travail, perspectives issues du mouvement Maker), écrit par une équipe de la “Joint Research Center” de la Commission Européenne, paru récemment.

Table Ronde - Des réseaux nationaux en Europe

Les 26 et 27 Septembre, le musée de la ville de Ljubljana a accueilli une réunion du projet. Une partie importante de la réunion a consisté en une consultation sur la mise en réseau des Fablabs et Makerspaces européens, dont la finalité était d’identifier les objectifs communs, les activités et les modes de coopération internationale et la mise en place du réseau central.

À cette occasion, 5 autres réseaux (nationaux et transnationaux) furent invités pour témoigner de leurs expériences :

La France est en Europe le pays qui recense le plus de tiers-lieux au sens large. 

  • 162 Fab Labs — données Fabfoundation 
  • 368 Structures intégrant Makerspace, Hackerspaces, Bio Lab et Fab Labs — données Makery

En 2012, avec un développement fort des Fab Labs sur le territoire Français, un petit groupe de Makers a décidé de faire réseau au niveau national. 

En 2015 l’association Réseau Français des Fablabs voit le jour avec 3 missions principales : 

  • Créer du lien et rassembler les Fab Labs Français ;
  • Accompagner et conseiller les Fab Labs Français ;
  • Représenter aux niveaux régional, national et International les Fab Labs Français.

Une association qui dénombre plus de 120 Membres repartis en 4 collèges (Fab Labs, Projets de Fab Labs, Usagers, Sympathisants).

Suite à notre intervention, les participants ont posé de nombreuses questions. 

  • “Pouvez-vous décrire votre processus d’enquête sur l’état du Réseau, depuis l’administration des questionnaires jusqu’à l’extraction des données de Livre Blanc ?” ;
  • “Dites-nous en plus sur votre événement pour Makers « sans machine ni public » OctoberMake” ;
  • “Comment parvenez vous à impliquer bénévolement autant de membres du réseau Français ? Des membres actifs, une équipe intergénérationelle aux compétences complémentaires et qui sont répartis sur l’ensemble du pays ?”.

Nb: A ce moment là nous avons aussi été félicités pour l’organisation des Fab 14 Distribués, auquel certains furent présents. 

Alexandre Rousselet — Atallier, Fablab à Moulins 

Nb : Pour plus de détails sur cette intervention, vous pouvez consulter la présentation.

La Slovénie est un des plus petits pays d’Europe. Avec seulement 2 millions d’habitants et une majorité concentrée dans la capitale Ljubjlana.

Ce pays compte aujourd’hui : 

  • 3 Fab Labs — données Fabfoundation 
  • 2 Hackerspaces, 1 Bio Lab et 2 Fab Lab — données Makery

Une équipe a décidé sillonner et d’accompagner les villages dans l’accès au savoir lié à la fabrication numérique et créer par la même occasion un réseau national des Fab Labs de Slovénie.

En s’appuyant sur :

  • Les quelques Fab Labs déjà existants (Roglab, KreatorLab, …) ;
  • Le soutien des institutions publiques et des partenaires privés.

La plupart de ces points ne sont pas encore créés, mais l’ambition est là. Un Fab Lab mobile est en projet pour parcourir le pays et faciliter la création des Fab Labs en zone rurale.« La carte ne montre pas les FabLabs existants, mais l’ambition du projet final. »​

Veronika Zavratnik
MakerLab Ljubljana / Slovenian network of fablabs

Ce pays compte aujourd’hui : 

Fab Initiative est une association basée à Belgrade (Serbie). Ses objectifs sont très précis :

  • Créer des laboratoires de fabrication numérique (Fab Labs) en Serbie et dans la région ;
  • Développer des programmes éducatifs pour permettre le transfert de technologie dans les domaines des science, technologie, ingénierie, arts et mathématiques (en anglais, STEAM) ;
  • Favoriser l’esprit d’entreprise dans le domaine STEAM en Europe du Sud-Est, en mettant l’accent sur les femmes entrepreneurs, les jeunes scientifiques et auteurs ;
  • Coopérer avec d’autres organisations actives dans des domaines connexes, dans la région et dans le monde ;
  • Encourager les approches multidisciplinaires dans le domaine des STEAM.

De plus, ce qui marque ce réseau c’est l’organisation d’une biennale nommée FabBelgrade, à laquelle le Réseau Français des FabLabs avait également été invité en Avril 2018 pour témoigner de son expérience de réseau.

Aleksandra Šljukić — Fab initiative.

Nous avons découvert que le Portugal possède déjà un réseau de Fab Labs très étendu sur la totalité du territoire. 

Ce pays compte aujourd’hui : 

Rafael a présenté le “Réseau Informel du Portugal”.

En effet, il y a visiblement deux réseaux nationaux au Portugal : le réseau portugais officiel nommé Associaçao Fablabs Portugal fut constitué en 2010-2011. Lancé très rapidement par un des Fab Labs du Portugal ce réseau n’a pas réussi à fédérer les Fab Labs du Portugal déjà créés et ceux en création. Aujourd’hui, un nouveau réseau se dessine. Fondé sur des échanges informels (dans un whatsapp et Facebook messenger, confie Rafael), les membres fondateurs de Fab Labs apprennent à se connaitre, c’est un réseau organique et très ouvert qui prend son temps.

“Nous ne sommes pas contre ou concurrent au réseau officiel, au contraire, on se connait tous très bien, nous abordons juste la question de réseau sous un angle différent. Nous avons simplement créé un espace de dialogue pour les membres pour faciliter les échanges et surtout apprendre à se connaître. ”Rafael Calado, fablab Lisboa, réseau informel du Portugal

L’Union Européenne compte aujourd’hui : 

  • 550 Fab Labs — données Fabfoundation ;
  • 670 Structures intégrant Makerspace, Hackerspaces, Bio Lab et Fab Labs — données Makery

En Juillet 2018, lors de FAB14 à Toulouse, les Fab Labs européens se sont réunis pour discuter de la création d’un réseau à échelle européenne.

Roberto Vdović, du Fab Lab Hr en Croatie, a présenté les premiers pas de la constitution de cette nouvelle organisation. C’est une toute jeune initiative, qui cherche à la fois son nom, ses valeurs, ses objectifs communs, son modèle d’organisation, etc.

Pour en savoir plus et suivre les avancées de ce projet, allez sur son site internet.

Roberto Vdović – Fablab.Hr – Croatie

D’autres réseaux nationaux et transnationaux émergent en Europe mais n’étaient pas présents à Ljubljana. Nous pourrions mentionner : 

  • Fab Labs Benelux incluant Belgique, Pays-Bas et Luxembourg ;
  • Fab Labs Nordic incluant Islande, Danemark, Finland et Suède ;
  • SWISS LAB. La Suisse ne fait pas exception avec un réseau national déjà avancé. Chaque année, ils organisent un événement annuel nommé Lemanmake ;
  • En Italie les réseaux sont plutôt régionaux avec pour exemple un d’entre eux FAB CUBE dans la région de Veneto au Nord Est de l’Italie ;
  • Côté Espagne, les discussions sont en cours sur la création d’un réseau national. Dernièrement nous avons transféré le modèle de notre Livre Blanc en Espagne pour les aider à obtenir les données essentielles pour une bonne compréhension de leur réseau. 

Conclusion et remerciements

Depuis plusieurs années le RFFLabs s’active à la construction d’un réseau de Fablabs à l’échelle du pays. Suite à cette rencontre en Slovénie, le RFFLabs affirme sa capacité à faire réseau, tant au niveau national qu’à l’international.

Cette rencontre en Slovénie nous aura permis, une fois de plus, de créer des connexions avec les autres réseaux en développement dans les pays voisins, qui rencontrent les mêmes problématiques que nous.

RFFLabs est en capacité d’identifier clairement les initiatives de réseaux nationaux et transnationaux en Europe. Il est alors plus simple de comprendre comment ces organisations fonctionnent et de s’en inspirer. Des collaborations plus étroites vont apparaître dans les mois et années à venir et ainsi pouvoir faciliter l’accès au niveau international que certains de nos Fab Labs en France cherchent à développer.

Nous sommes d’ailleurs de plus en plus sollicités par d’autres pays, principalement européens, qui cherchent à présent à se penser en réseau. Nous avons décidé de créer une équipe en charge des relations internationales permettant d’établir des ponts entre le RFFLabs et les autres réseaux en développement.

Nous remercions les organisateurs de cette conférence, pour avoir invité le RFFLabs à témoigner de l’expérience réseau que nous avons en France et également d’avoir supporté la totalité des coûts de transports et logement pour nous permettre d’être présents sans encombres sur ces deux jours à Ljubljana.

 

Toutes les photos sont disponibles sur notre page facebook